Ubuntu défie Microsoft



Défier Microsoft paraît totalement absurde. C’est pourtant ce que fait Mark Shuttleworth, fondateur de la Ubuntu Foundation, mais qui est aussi le premier astronaute africain à avoir été dans l’espace.

Selon Shuttleworth, Open Source est synonyme d’avenir

Tout d’abord, rappelons qu’Ubuntu est en réalité tout l’inverse de Microsoft Windows. En effet, Ubuntu est un système d’exploitation basé sur la distribution Debian et qui à l’installation offre un fonctionnement avec 100% de logiciels libres. De plus, celui-ci n’hésite pas à mettre son code-source accessible au public. Cette distribution Linux est d’ailleurs utilisée dans quelques gouvernements comme le Brésil, la Chine, l’Espagne, l’Inde et la Malaisie.



Shuttelworth qui souhaite rendre accessible Internet aux millions d’Africains, est absolument persuadé que le logiciel libre est capable de réduire de manière considérable le coût d’un ordinateur pour les écoles et les foyers d’Afrique. "A terme, l’open source est la plate-forme du futur. (...) C’est une de ces énormes vagues qui raflent tout sur leurs passages - comme Internet." a t’il déclaré lors d’un entretien à l’agence Reuters.

L’Open Source est gratuit ou presque

Même si Open Source n’est pas synonyme de gratuité, il en va souvent dans ce sens et lorsqu’un logiciel n’est pas gratuit il est indéniablement moins onéreux qu’un logiciel propriétaire. C’est un atout non négligeable pour les petites entreprises africaines qui pourrait ainsi profiter du système.

Il en va de même dans les écoles où il serait possible aux élèves de retrouver les mêmes applications chez eux qu’à l’école sans avoir à sortir des sommes d’argent considérable comme c’est souvent le cas pour les logiciels propriétaires et ainsi ce même élève pourrait partager ses nouveaux acquis avec ses parents, sa famille ou même ses amis.

Seulement, le sud-africains Mark Shuttleworth n’est pas le seul en Afrique. En effet, le géant de l’informatique Microsoft est lui aussi en quête d’un marché qui s’accroît progressivement. Ce dernier a d’ailleurs fondé 284 centres informatiques dans diverses municipalités d’Afrique du Sud dans le cadre d’un projet touchant des milliers de personnes et n’hésite pas à traduire en langues africaines son actuel système d’exploitation phare, Windows XP.

Des avis différents...

Certaines critiquent visent à dire que l’Open Source ne rendra pas la tâche facile aux utilisateurs qui rechercheront de l’aide alors que les logiciels propriétaires, eux, sont obligés d’apporter des réponses et des solutions aux problèmes. De telles affirmations auraient de quoi vexer plus d’un linuxien tant la réactivité de la communauté Ubuntu est exemplaire. Un des gros avantage et non négligeable de l’Open Source est la traduction des applications gratuitement dans des dialectes locaux.

"Pouvez-vous imaginer apprendre à utiliser un ordinateur et avoir à le faire dans une langue que vous ne parlez pas ? - tout le monde ne parle pas anglais " a indiqué Thoko Mokgosi, directeur exécutif de Hewlett-Packard en Afrique du Sud. Cette dernière société qui continue de travailler avec Microsoft, fait cependant la promotion des logiciels libres dans ce pays.

PS : Pour information il est intéressant de savoir qu’Ubuntu est le nom bantou - langue en Afrique du Sud - pour désigner une idéologie qui s’articule autour des relations et des obligations des Hommes les uns envers les autres

Source: Infos du net

Commentaires

1. Le lundi, septembre 18 2006, 19:12 par Baptiste

« tant la réactivité de la communauté Ubuntu est exemplaire »... Je suis preneur de réactivité ;-)
forum.ubuntu-fr.org/viewt... (le 8 mai...)

2. Le lundi, septembre 18 2006, 20:16 par Dany Dubé

Étant formateur de logiciels libres depuis presque deux ans, je puis dire que chaque logiciel propriétaire populaire du marché a son propre équivalent du côté du libre.

Étant un utilisateur de Linux depuis 6 ans, je considère Linux comme ayant un meilleur potentiel pour l'informatique que Windows. Même si Windows offre un potentiel intéressant pour le commun des mortels en matière de logiciels, il n'en va pas de même pour la liberté d'utilisation de ces mêmes logiciels dû à de multiples restrictions par des licences.

J'ai écris un document sous licence GFDL qui présente les nombreux avantages et quelques inconvénients de Linux par rapport à Windows. Un document dont j'ai mis beaucoup de temps à composer.

danydube.googlepages.com/...

3. Le lundi, septembre 18 2006, 21:24 par djib

Bon article. Je suis content que Linux grandisse, se développe, et face face aux plus grands.

Dany, quand tu dis que chaque logiciel propriétaire populaire du marché a son propre équivalent du côté du libre j'ai envie de rire. En amateur certainement, mais pour un semi pro ou un pro c'est complètement faux. Citons Photoshop, Dreamwaver, Adobe Première... a moins de programmes dont j'ignore l'existence.

J'aime beaucoup le principe de logiciels gratuits pour les particuliers et payants pour les entreprises (que ce soit le logiciel lui même ou bien les services) et je prie pour qu'un jour tout devienne comme ça.

4. Le lundi, septembre 18 2006, 22:59 par Xarkam

Pour ma part c'est pas en nous sortant des updates qui casse X.org qu'il vont y arriver.
Et comme on dit jamais 2 sans 3, alors j'attend la troisième.

5. Le lundi, septembre 18 2006, 23:02 par Karl

Faux, Mark Shuttleworth n'est pas le premier Africain à avoir visité l'espace.
Pour info, c'est Patrick Baudry né à Douala au Cameroun en 1985, M.S. n'est que le premier Sud-Africain à avoir visité l'espace (ce qui somme toute est déjà pas mal)
C'est dommage que l'article ne mentionne pas l'existence du projet OLPC, Canonical, Microsoft ne sont pas les seuls acteurs dans le domaine de l'utilisation de l'outil informatique dans l'éducation en Afrique.

6. Le lundi, septembre 18 2006, 23:26 par tenshu

A oui sauf que Patrick Baudry est de nationalité française donc absolument pas africain.

OLPC va dans el meme sens que la demarche de Shuttleworth
et c'est a mon avis ce qu'a voulut illustrer l'auteur de l'article

7. Le mardi, septembre 19 2006, 00:39 par Dany Dubé

Il y a bien sûr des exceptions pour les équivalences logiciels propriétaires et du Libre. Malheureusement, cela nécessite beaucoup de recherches sur le net pour trouver des équivalences Libre par rapport aux logiciels propriétaires professionnelles (mais il y en beaucoup) car il y a très peu de publicité pour le libre (en comparaison aux propriétaires).

Exemple: Le pire concurrent de Photoshop est GIMP. J'ai beaucoup travaillé avec Photoshop, de la version 4 jusqu'au 8 (CS), suffisamment pour constater que lorsque j'ai commencé à travaillé avec GIMP, je me suis rendu compte que ce dernier gérait les fichiers Photoshop ainsi qu'un paquets de fonctionnalités professionnelle : gestion des calques, gestion des couleurs, des modes de couleurs, effets spéciaux, gestion de scripts pour l'ajouts de nouvelles fonctions personnalisés (Photoshop gère-t-il les scripts?), etc.



8. Le mardi, septembre 19 2006, 01:07 par Asher256

Bonsoir,

@Dany Dubé: Merci de m'avoir donné le lien vers ton travail. Je le lirai avec plaisir ;-)

@djib:

C'est vrai que certains logiciels commerciaux, devenus "indispensables" dans le monde professionnel, ne sont pas (encore?) disponible sous GNU/Linux (par exemple Autocad ou Adobe Premiere).

Espérons que la marché de GNU/Linux deviendra prochainement plus intéressant pour ces éditeurs de logiciels.

En revanche, je ne suis pas d'accord pour dire que GNU/Linux n'est pas fait pour le monde professionnel, et qu'il est seulement dédié au monde « amateur ». Je sais que ce n'est pas ce que tu voulais dire djib, mais je préfère souligner ce point ;-)

Il y a plusieurs domaines professionnels où GNU/Linux est utilisé, comme par exemple :
* Les serveurs (lamp)
* Le cinéma (effets spéciaux)
* Les administrations (bureautique)
* et bien d'autres...

Quelques liens :
* Linux à la NASA : linuxfr.org/2006/01/11/20...
* Un ministère au Maroc : www.toolinux.com/news/ser...
* La gendarmerie française : www.zdnet.fr/actualites/i...
* Le ministère de la justice belge : www.zdnet.fr/actualites/i...
* Autres migrations : chl.be/migrations
* Linux dans les entreprises : www.aful.org/solutions/en...

@Xarkam:

Si le même souci se produisait dans une Gentoo ou une Arch Linux, cela serait plus que banal.

Dans une distribution grand public comme Ubuntu, c'est totalement différent ! C'est quand même assez difficile, pour un débutant, de deviner qu'il doit faire un update en ligne de commande pour réparer son interface graphique.

Cela a été une erreur de la part des responsables d'Ubuntu.

À mon avis, les mises à jour à risque, comme celles de X, devraient êtres testées intensivement par les employés de Canonical, avant d'être mise en ligne. Mark Shuttleworth a quand même assez d'argent pour acheter les cartes graphiques les plus utilisée dans le monde, à des fins de test ;-)

Une autre solution pourrait consister à rassembler une communauté de testeurs de carte graphique, qui seront chargés de tester les mise à jour de X, avant les utilisateurs lambda.

Pour finir, je tiens à préciser que les mises à jour de Microsoft Windows ne sont pas toujours "parfaites". J'ai déjà eu personnellement des soucis, à cause de Windows Update (et je ne suis pas un cas unique!).

a+

9. Le mardi, septembre 19 2006, 09:16 par Karl

Tenshu: et alors ? le Cameroun était encore Français, de plus la citoyenneté n'est qu'une formalité administrative. Si tu veux, P.B. est le premier natif d'Afrique, et M.S. le premier citoyen d'un pays africain a être allé dans l'espace.

10. Le mardi, septembre 19 2006, 10:28 par djib

Dany, j'utilise the Gimp car je ne suis pas moi même un grand photographe (même si je fais des efforts ;) ), mais the Gimp n'est pas encore à la hauteur de Photoshop (pour un semi-pro ou pro, pour un amateur ça ne change pas grand chose) :
* Je ne pense pas que Gimp sache travailler en 16bit/couche,
* UFRaw n'est pas mauvais pour l'import des RAWs mais ne supporte pas l'amélioration de la netteté, la réduction du bruit, qui sont plus qu'importants,
* Les deux filtres cités ci dessus sont présent dans Gimp, mais sont vraiment pas tip-top,
* Gimp ne fonctionne pas en CYMK, ce qui devrait bientôt venir mais entre temps...
Voilà ce qui me passe par la tête.
Faut aussi voir que entre Gimp et Photoshop y'a une différence de prix d'environ 800€...
Fut un temps ou Corel PhotoPaint était disponible sous Linux, c'est fini et c'est dommage :'(

Asher256, je n'ai pas dit que Linux n'est pas fait pour les pros et je ne le dirai jamais :D Il me semble que Dreamworks (presque sûr) et Pixar (un peu moins sûr) sont tous deux sous Linux, ce qui prouve un peu qu'on fait des trucs super avec Linux. Je voulais juste dire que pour moi Linux n'est pas forcément synonyme de gratuit, car je pense qu'un éditeur aurait du mal a créer des logiciels complètement gratuit. Par contre je suis pour faire payer les entreprises et les pros, mais pas les autres :) De plus en plus de logiciels adoptent cette politique et ça me plaît beaucoup.

11. Le mardi, septembre 19 2006, 10:31 par kNo'

mais c'est quoi ce troll débile sur le concours du premier africain dans l'espace ? Oh ! on peut pas revenir à quelque chose de plus intéressant ?

12. Le mardi, septembre 19 2006, 12:51 par DJ

>Kno'

surtout que si tu rajoute touriste dans la phrase, c'est juste et c'est encore plus cool parceque tourisme = vacance... et dans l'espace ça doit etre fun

13. Le mardi, septembre 19 2006, 16:52 par LeGnou

Concernants les équivalents logiciels, il en manque certes certains en revanche :
Photoshop -> Gimp
Xpress -> Scribus
qui ose appeller un logiciel professionel Première et Dreamweaver ?
respectivement d'ailleurs remplacés par (Kino/Cinelerra) et Nvu

Pour AutoCad / Flash et Aftereffects je suis parfaitement d'accord
Pour la 3D -> Blender ou en payant : Maya/softimage

et ainsi de suite.

14. Le mercredi, septembre 20 2006, 15:54 par Gass

Les copier-coller intégraux, c'est mal. Même avec la source.

15. Le mercredi, septembre 20 2006, 17:14 par Asher256

Tu vas continuer la discussion de la liste de diffusion du planet ici ? Je crois qu'on a déjà dit ce qu'il y avait à dire, non ? Pourquoi attacher tant d'importance pour ce détail ?

Bon, je vais faire mon difficile, et je vais laisser le texte de ce billet tel quel. Bien entendu, si l'auteur initial de l'article vient me demander gentiment de ne mettre qu'une partie de son texte, je le ferai volontiers.

Comme je l'ai dit dans la liste de diffusion, j'ai mis l'intégralité du texte car je voulais la partager avec le plus de monde que possible, sans pour autant ré écrire ma version basée sur l'article initial (par manque de temps).

Pour moi, citer la source c'est l'essentiel. Si quelqu'un fait la même chose avec mes articles, cela ne me poserait aucun problème.

Tant que tu y es, va faire un tour ici infogiciel.info/article02...

16. Le mercredi, septembre 20 2006, 23:03 par djib

LeGnou : Photoshop -> Gimp... non, non, non et non, cf ce que j'ai marqué plus haut. C'est un équivalent pour utilisateur avancé mais pas pour semi-pro !

17. Le samedi, septembre 30 2006, 16:08 par Arimanana

Bonjour les amis,
A propos d'équivalence, quelqu'un peut il me filer l'équivalent de Ciel Compta ?
Merci de me contacter par email.
miracle@mel.wanadoo.mg